Partie : Chapitre 1

C’est en me promenant sur facebook que j’ai rencontré Gabrielle. Nous avons discuté et elle a souhaité me faire lire la première partie de son livre pour avoir mon avis ! J’étais aux anges. Wouha : on me demande à moi mon avis sur un livre en cours de publication ? C’est génial ! J’ai donc pris mon rôle très au sérieux et je vous propose aujourd’hui de vous parler du chapitre 1 de ce livre ! 

L’auteur

Gabrielle Lebeau

Née à Longueuil en 1991, Gabrielle Lebeau a complété en 2015 un programme universitaire de trois ans en écriture de scénarios et création littéraire, à la suite duquel elle a publié plusieurs nouvelles littéraires et son premier ouvrage journalistique : Biographie, Claude Dubois. Elle est aujourd’hui membre de l’Union des écrivains du Québec et reconnue au Conseil des arts et lettres du Québec et au Conseil des Arts du Canada.

À 26 ans, Gabrielle Lebeau rêve d’inspirer d’autres jeunes en partageant son histoire de transformation. Si sortir de son milieu a été sa voie de guérison, ce sont les livres qui l’ont d’abord incitée au changement. De même, elle souhaite que ses lecteurs, en refermant Partie, passent à l’action : qu’ils partent à la découverte d’eux-mêmes et de leurs passions.

L’auteure lance Partie sur Ulule afin d’initier un échange direct avec ses lecteurs : «Tester Partie en sociofinancement, c’est m’obliger à garder mon rêve pur et trouver le meilleur moyen de le matérialiser».

Elle a choisi de donner d’emblée une partie des fonds : «Malgré mes souffrances d’enfance et d’adolescence, je suis chanceuse d’être née au Canada, dans une famille où j’ai reçu de l’amour et une bonne éducation. Je veux partager cela. Je veux prendre l’habitude de donner tout de suite». 10% des fonds amassés seront donc versés au programme «Estime de soi et saines habitudes de vie» de la FCJM : «10%, c’est un pourcentage réaliste pour maintenir un prix de vente accessible, tout en finançant au moins une activité pour les jeunes Montréalais.es. Si nous dépassons l’objectif de 3000 $, ce sera beaucoup plus!»

L’histoire

À dix-huit ans, Gabrielle devrait choisir un programme universitaire et être en couple, mais aucune carrière ne l’anime et l’amour se manifeste toujours à sens unique. Dans une banlieue étouffante, l’adolescence a abîmé ses rêves et ravagé son estime personnelle. À dix-huit ans, motivée par l’annonce de la fin du monde en 2012, elle n’a qu’une certitude : elle doit partir seule, loin, très longtemps… et ne rentrer que lorsqu’elle aura changé.

Pourtant, même à Londres, ses traumatismes, son éternel vide intérieur et sa solitude reviennent la hanter. Peut-on vraiment changer? Réparer les blessures d’enfance? Ressusciter une passion réprimée? Comment rattraper le temps perdu? Assoiffée d’accomplissement et ambitieuse, souffrant de la pression de performance de sa société, Gabrielle cherche son chemin, guidée par ses livres de développement personnel et son cœur.

Mon avis sur le Premier Chapitre

L’histoire commence au Canada et, dès les premières pages, quelques noms de villes me font penser à mes amis partis vivre là-bas. Certaines expressions me font sourire, car elles me rappellent du même coup ma famille canadienne ! J’aime beaucoup la plume de Gabrielle : sa manière de décrire les lieux, ce qu’elle ressent, car elle parvient à nous faire facilement plonger dans ses souvenirs et nous fait pleinement ressentir son envie de trouver un but à sa vie (ou peut être est-ce notre propre envie qui se réveille ?). Les premières pages posent le contexte d’une vie canadienne d’insatisfaction et d’interrogations, avant de nous proposer un audacieux aller-simple pour pour Londres, une ville que j’adore. Quel courage Gabrielle a eu : débarquer dans une ville sans promesse d’embauche, sans connaitre personne, juste comme ça, en grande aventurière ; eh bien moi, je dis chapeau ! J’ai beau être assez débrouillarde, mais se jeter comme ça dans l’inconnu, il fallait le faire !

Les pages se lisent les unes après les autres, la lecture est fluide et on a vite envie de savoir ce qu’elle va faire, ce qui va lui arriver, si elle va trouver un travail, l’amour… L’intrigue de Partie se base sur la propre expérience de Gabrielle mais, parfois, on s’égare à cette impression de se plonger dans la fiction, tant l’autobiographie côtoie le roman, ce qui rend le personnage/Gabrielle instantanément attachante. J’ai vraiment hâte de lire la suite et de vous en parler plus longuement lors d’un prochain article ! C’est tout à fait le genre de livre qui me plait pour m’accompagner cet été à la plage ou dans le jardin de mes grands-parents. Je me verrais même bien l’offrir à mes cousines. C’est une très belle découverte et je remercie Gabrielle pour ce partage.

 

Participez à cette belle aventure !

Procurez-vous Partie (numérique ou papier) sur Ulule :
https://fr.ulule.com/roman-partie

Suivez la campagne sur le web :
https://gabrielle-lebeau.com

Suivez la campagne sur les médias sociaux :
https://www.facebook.com/Gabrielle-Lebeau-2016545115291788
https://twitter.com/GabriellaLebeau
https://www.instagram.com/gabriellelebeau

14 commentaires sur “Partie : Chapitre 1

  1. Hello 🙂 Je l’ai vu passer sur un autre blog et ça me tente beaucoup vu l’intrigue et le thème. Je vais voir pour me le procurer parce que ça me plairait bien !

    1+
  2. Je m’intéresse beaucoup aux femmes qui décident d’écrire et pourquoi et comment elles font pour s’y prendre. Je ne sais pas si Gabrielle évoque ce processus dans son livre, mais étant moi-même partie vivre à l’étranger à 22 ans, je pense que je me reconnaîtrais un peu dans l’histoire de l’auteur et de son personnage. Je suis assez intriguée par la plateforme Ulule, dont j’ai beaucoup entendu parlé et j’y vais de ce pas pour en savoir plus 🙂 Merci pour ce partage en tout cas 🙂

    1+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *